Editorial du 08 avril 2022 avec Ouézen Louis Oulon

C’est un procès pour le moins inattendu précisément en sa faisabilité. Tellement tout semblait réuni pour être frappé par le fameux délai de prescription, qui éteindrait le dossier 10 ans après les faits si une action en justice n’est pas engagée durant ce laps de temps.
Le procès Sankara portant sur son assassinat et 12 de ses collaborateurs le 15 octobre 1987 a donc pu se tenir. 6 mois c’est la durée du procès et les principaux accusés ont été reconnus coupables plus de 34 ans après.

Suivez l’éditorial tous les vendredis sur Oméga TV Canal+ 258

Laisser un commentaire