Burkina -Barkhane: le convoi militaire de la force française Barkhane a quitté le territoire burkinabè vendredi matin

Burkina – Barkhane – Le convoi militaire de la force française Barkhane a quitté le territoire burkinabè vendredi matin ( sources concordantes) Le convoi militaire de la force française Barkhane qui cristallisait des tensions depuis une dizaine de jours, a quitté le territoire burkinabè vendredi en milieu de matinée, selon des témoins et des sources policières frontalières.

Parti jeudi nuit de Laongo, le convoi d’environ 90 véhicules a franchi la frontière nigérienne vendredi matin après avoir traversé sans problème, dans la nuit noire, les villes de Kaya ( Centre-Nord) et de Dori ( Nord). Peu avant minuit, le convoi a été aperçu à Kaya sous haute escorte sécuritaire, selon le correspondant d’Omega Médias dans la ville. « C’est un important dispositif sécuritaire composé de la police et de la gendarmerie qui a escorté le convoi”, a t-il témoigné.

Le convoi en provenance de la Côte d’Ivoire avait été bloqué, jeudi 18 novembre, à Kaya par des milliers de manifestants prétextant, sans preuve, qu’il partait ravitailler des terroristes. Vendredi 19 novembre, la tension était montée lors d’un face à face entre, d’un côté les soldats français et les forces de sécurité burkinabè et de l’autre côté les manifestants qui tentaient de forcer le grillage derrière lequel s’étaient abrités les véhicules du convoi à quelque 5 km de la ville.

 

Des tirs de Barkhane et de gendarmes burkinabè avaient fait quatre blessés parmi les manifestants. Le convoi s’était ensuite replié dans la zone de Laongo ( Centre) d’où il a repris la route du Niger jeudi nuit. Il a pour destination le Niger mais aussi Gao au Mali, selon l’armée française.

Laisser un commentaire