Procès Sankara: Gilbert Diendére à la barre

Pour la partie civile, Diendéré a adopté une stratégie en citant des personnes décédées. Le Général ne le pense pas ainsi. « A l’ouverture du dossier en 2015, Hyacinthe Kafando était là. Il n’a jamais répondu au juge d’instruction. Pourquoi il n’a pas été interpellé ? Les autres sont certes morts mais lui il était là. Ils l’ont laissé filer».

 

Laisser un commentaire