Burkina-Energie électrique : l’EEEOA veut améliorer l’offre énergétique en Afrique de l’Ouest

Le système d’Echange d’Energie Electrique Ouest-Africain (EEEOA) a tenu ce jeudi 04 novembre, sa 37e réunion de coordination des partenaires techniques et financiers. C’est un rendez-vous qui se tient en marge de sa 16è assemblée générale. L’objectif est de voir comment financer les projets de l’électricité dans l’espace CEDEAO afin d’améliorer l’offre en énergie.

Cette deuxième réunion des partenaires techniques et financiers du système d’échange d’énergie électrique ouest-africain est l’occasion idéale pour faire le point de l’état d’exécution des projets. Il s’agit également de soumettre les projets futurs aux différents décideurs. «Cette rencontre va permettre d’échanger, de mettre en place des mécanismes, mais aussi d’aller vite, parce que dans ce 21è siècle, l’accès à l’électricité est devenu primordial que ce soit pour le développement de notre économie, la création d’emplois, la création de nos industries. Sans cela, nous allons donc avoir des difficultés» a déclaré le Ministre en charge de l’énergie Ismaël Bachir Ouédraogo.

Depuis les années 1970, le commerce de l’électricité dans la sous-région ouest-africaine est marqué par des dettes. L’avis des partenaires est donc nécessaire pour y remédier. « Nous donnerons la parole aux PTF pour nous exposer les autres canaux de financement dont ils disposent et qui peuvent nous aider, parce que nous arrivons dans le développement du WAPP à une phase, qui est la phase de la mise en place du marché de transactions, de marchés concurrentiels, ou nous avons besoin des assurances, des garanties de paiement » a confié Apollinaire Siengui KI, secrétaire général du Wapp.

Le système d’échange d’énergie électrique ouest-africain se veut un creuset d’échange pour coordonner les actions pour une sortie de la sous région de la pauvreté énergétique.

Elisabeth Yanogo

 

Toute l’actualité en temps réel sur: www.omegamedias.info
Oméga_TV, Canal+ 258

La plateforme OMEGA SMS

 

 

Laisser un commentaire