Burkina – Le jugement de présumés terroristes qui a démarré lundi au tribunal de grande instance de Ouaga II a été suspendu jeudi à cause d’un mouvement d’humeur du service d’escorte de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP), a constaté une journaliste de Omega.

Laisser un commentaire