Burkina – Jeux Olympiques Hugues Zango: le jeune intègre et la médaille

Le Burkina Faso était, pour la première fois de son histoire, sur un podium olympique jeudi matin à Tokyo après que son athlète Hugues Fabrice Zango a remporté le Bronze au triple saut, une “magnifique performance” saluée par le Président du Faso ce 5 août, jour du 61e anniversaire de l’indépendance du pays des hommes intègres.
Hugues Fabrice Zango, 28 ans, a remporté cette médaille avec un bond de 17m47. Il vient après le Chinois Yaming Zhu (17m57, argent) et le portugais Pichardo Pedro Pablo qui a remporté l’or (17m98).
Avant ces J.O., M. Zango, premier homme à sauter au-delà de 18m en salle, trônait au sommet de son art, notamment ces derniers mois et a remporté plusieurs championnats et meetings en Afrique et en Europe et se positionnait comme l’un des favoris lors de ces J.O.
Il n’a pas eu l’or, mais il était sur le podium, en tant que premier athlète a offrir une médaille au Burkina Faso, comme il l’avait fait en championnat du monde, en 2019 à Doha au Qatar.
Le puissant athlète burkinabè de 1m80 pour 80 kilos, parallèlement à sa carrière sportive, écrit une thèse en génie électrique à l’université d’Artois en France.
Cette première médaille est unanimement saluée dans le pays des hommes intègres, même si les récentes performances de l’athlète avaient laissé espérer l’or.
Désormais le Burkina figure dans le cercle des nations qui ont décroché une médaille olympique.

Laisser un commentaire