Burkina Terrorisme – Face-à-face Roch_Kaboré – FDS Roch Kaboré rencontre vendredi et samedi les forces de défense et de sécurité, le commandement, les officiers, les sous-officiers et les militaires du rang, a annoncé vendredi la présidence du Faso. « Le président du Faso va échanger à bâtons rompus avec les hommes, afin de mieux jauger les problématiques qui se posent aux forces de défense et de sécurité », peut-on lire dans l’annonce de Kosyam.

0
110
🔴 Burkina Terrorisme – Face-à-face Roch_KaboréFDS
Roch Kaboré rencontre vendredi et samedi les forces de défense et de sécurité, le commandement, les officiers, les sous-officiers et les militaires du rang, a annoncé vendredi la présidence du Faso.
« Le président du Faso va échanger à bâtons rompus avec les hommes, afin de mieux jauger les problématiques qui se posent aux forces de défense et de sécurité », peut-on lire dans l’annonce de Kosyam.
« Les efforts engagés par l’Etat en matière de sécurité et de défense devraient permettre d’apporter les meilleures réponses dans la lutte contre le terrorisme », précise la présidence.
« Les échanges avec les militaires vont s’étaler sur deux jours, au cours desquels, Roch Marc Christian Kaboré recevra successivement le commandement, les officiers, les sous-officiers et les militaires du rang », a indiqué la présidence.
Les attaques dans le pays se sont accentuées ces derniers mois. Début juin, 132 civils ont été tués selon le gouvernement et au moins 160 selon des sources locales.
Mi-juin, 11 policiers ont été tués dans une embuscade sur l’axe Barsalogho – Foubé dans le Centre-nord.
Fin juin, le Président Kaboré a limogé ses ministres de la Défense Cheriff Sy et de la Sécurité́ Ousseni Compaoré. Le Président du Faso est désormais lui-même le ministre de la Défense. Il est suppléé par le Colonel-Major Barthélemy Simporé, ancien attaché de Défense du Burkina Faso à Washington jusqu’en 2019.
Maxime Koné qui était jusque-là ministre délégué à la Coopération a lui été́ nommé au poste stratégique de la Sécurité.
Le week-end dernier, l’opposition a manifesté dans tout le pays pour dit-elle, dénoncer la « conduite désastreuse » de la question sécuritaire du pays.

Laisser un commentaire