Burkina – Terrorisme : 2000e jour de captivité pour Ken Elliot

0
2247

Cela fait 2000 jours que le Dr Arthur Kenneth Elliott (87 ans) est entre les mains de ses ravisseurs. Le médecin australien a été enlevé avec son épouse dans leur clinique à Djibo (Soum, région du Sahel) le 15 janvier 2016. Quelques jours après, l’enlèvement avait été revendiqué par Ansar Dine, un groupe djihadiste de l’ex-chef rebelle touareg malien Iyad Ag Ghaly, aujourd’hui à la tête du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM).

Jocelyn Elliot, l’épouse de Kenneth, a été libérée après un mois de détention. Après des années d’attente,  elle a fini par appeler le 22 mai 2020 dans une vidéo, les ravisseurs de son époux à le libérer. « Dans mon malheur et ma faiblesse je vous supplie de renvoyer Ken (Kenneth) à sa famille lorsqu’il vous aura aidé dans ces temps difficiles et quand vous le jugerez bon », a déclaré en français aux ravisseurs Jocelyn Elliot (89 ans).

D’autres actions ont également été entreprises, notamment par le collectif des organisations de la société civile du Soum qui a envoyé un courrier au GSIM. « Nous avons demandé des auditions. Nous avons envoyé des correspondances et n’avons eu aucun retour sur la situation du Dr Elliott », a regretté Oumarou Tao, un membre du collectif.

Originaire de Perth en Australie, Arthur Kenneth Elliott et son épouse Jocelyn vivaient au Burkina depuis 1972 et étaient engagés dans des opérations humanitaires en faveur des populations de la province du Soum et celles des villages frontaliers du Mali et du Niger.

Mohamed NAKANABO

Laisser un commentaire