#Burkina – L’UPC « renouvelle sa confiance et son soutien indéfectible au Président Roch Marc Christian Kaboré » (Déclaration)

L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) membre de la coalition au pouvoir a renouvelé mardi « sa confiance et son soutien indéfectible » au Président Roch Marc Christian Kaboré, au lendemain du maintien par l’opposition d’une marche de protestation contre la “conduite désastreuse” de la question sécuritaire du pays et quelques heures après une plainte du Balai citoyen contre le gouvernement pour « non assistance à personne en danger ».

Cette déclaration de soutien intervient aussi deux jours après l’adresse à la nation du chef de l’Etat, invitant l’opposition et la société civile à « surseoir aux marches et meetings projetés, afin de ne pas faire le lit de notre désunion, face à l’ennemi commun».

« Dans ces circonstances difficiles, l’Union pour le Progrès et le Changement, dont l’attachement aux principes républicains est connu de tous les Burkinabè, renouvelle sa confiance et son soutien indéfectible au Président Roch Marc Christian Kaboré, chef de l’Etat légitimement consacré par les Burkinabè pour conduire à leur destinée, et aux institutions républicaines, socle de notre Etat de droit et garant de nos libertés et droits fondamentaux » écrit l’UPC.

« Notre parti attend du Président du Faso qu’il annonce les décisions fortes qu’il a promises et que les populations attendent, pour rétablir le lien de confiance avec l’opinion, et montrer à nos ennemis sa ferme résolution à les anéantir », a indiqué l’UPC.

« Notre parti note que le Président du Faso a lui-même posé le diagnostic du disfonctionnement qui semble affecter les chaines de commandement et saper la cohésion au sein des organes décisionnels, lorsqu’il affirme vouloir « consolider l’efficacité, l’unité et la cohésion du commandement, dans le respect de la discipline militaire qui a toujours fait la force des armées», affirme l’UPC.

Le parti de l’ancien chef de file de l’opposition soutient qu’« en tant que chef suprême des armées, si le Président du Faso a observé des insuffisances à ce niveau, l’Union pour le Progrès et le Changement l’exhorte à aller au fond des choses, sur la chaine Défense / Sécurité et à servir très rapidement à la nation, des actions très fortes, qui permettront de rétablir la discipline et la cohésion dans les chaines de commandement et de redonner espoir aux populations ».

«La mention des VDP dans l’adresse du Président du Faso, nous rassure que très vite, leur action sera reconsidérée et que les appuis qu’ils attendent leur seront accordés. L’émoi provoqué par les tueries a mis hors d’elles les populations de certaines localités, qui n’ont pas hésité à descendre parfois dans la rue pour exprimer leur colère. Tout en comprenant leur exaspération légitime, l’UPC exhorte nos vaillantes populations à demeurer strictement dans le cadre de la loi et des règlements administratifs », indique la déclaration.

« Enfin, la situation sociopolitique que connait actuellement notre pays, pose en des termes urgents, la question de la réconciliation nationale, important chantier du Président du Faso. Face au terrorisme, seuls doivent prévaloir l’unité, la cohésion, l’engagement patriotique et la détermination collective », termine la déclaration de l’UPC.

Laisser un commentaire