Société: la JCI Ouaga Golden s’engage dans la valorisation des déchets plastiques

0
82
Le Burkina Faso est confronté à la problématique de la gestion des déchets plastiques. Le tout n’est pas de les utiliser mais de savoir quoi en faire après utilisation et ces déchets peuvent être une source de revenus et un moyen de lutter contre le chômage.
La Jeune Chambre Internationale Ouaga Golden l’a compris. Elle a organisé les 25 et 26 juin dernier à Ouagadougou, une séance de formation sur la valorisation des déchets plastiques. Elle a concerné une trentaine de jeunes de l’arrondissement 2 de la ville de Ouagadougou.
Peut être une image de 3 personnes, personnes assises, personnes debout et intérieur
«La Jeune Chambre Internationale Ouaga Golden a mis en place depuis 2015, le projet tous engagés pour un environnement sain. L’objectif est de contribuer à la lutte contre la pollution à travers un ensemble d’activités et offrir des opportunités de métiers d’avenir basées sur le recyclage des déchets, notamment des déchets plastiques » a expliqué Ramatou Nadège Ouandé, Présidente exécutive de la Jeune Chambre Internationale Ouaga Golden.
Peut être une image de 2 personnes, personnes debout et intérieur
Jean-Marie Ki, représentant du parrain, André Yelbéogo trouve l’initiative louable « Il n’y a pas de développement durable sans un environnement propice et en la matière, la meilleure démarche est la formation » a t-il déclaré au nom du parrain.
La clôture de cette formation a également connu la présence du Maire de l’Arrondissement 2, Lassané Pierre YANOGO et de Calvin Tiam, Directeur Général de la Société Teco2.
Des attestations ont été décernées à tous les participants qui disent être prêts à mettre en pratique les bases du recyclage des déchets plastiques.
Selon les services communaux, 500 000 tonnes de déchets solides sont produits annuellement à Ouagadougou.
Bernabé Kabré et Elisabeth Yanogo

Laisser un commentaire