Burkina – Terrorisme : 3 soldats et 6 VDP tués et au moins 25 présumés terroristes neutralisés en une semaine (Armée)

0
395

3 soldats et 6 supplétifs de l’armée communément appelés volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) ont été tués, 7 militaires blessés et au moins 25 présumés terroristes neutralisés au Sahel, au Nord et à l’Est du pays la semaine dernière, quelques jours après l’attaque de Solhan dans le Sahel, a annoncé lundi l’armée dans son point hebdomadaire. Parmi les 25 présumés terroristes, une dizaine ont été neutralisés près de Solhan. Du matériel important, véhicules, motos, a été saisi, selon l’armée.

« Du 7 au 13 juin, les opérations de sécurisation et de ratissage se sont poursuivies dans les environs de Solhan. Les unités déployées ont « neutralisé une dizaine de terroristes et détruit des plots logistiques. Des moyens roulants (véhicules et motos), du carburant et divers autres matériels ont été saisis. Un engin explosif improvisé a également été découvert dans les environs de Solhan. L’engin a été neutralisé par les équipes spécialisées du Génie militaire. Les opérations sont toujours en cours », a annoncé l’armée dans son communiqué.

Le « 10 juin une unité mixte du détachement de Arbinda (composée de militaires et de gendarmes) a été prise à partie par des individus armés lors d’une patrouille à hauteur de Gorguel, (Nord-ouest de Arbinda). L’unité, dans sa réaction, a neutralisé une quizaine de terroristes. Une importante quantité d’armes (lourdes et légères), de munitions et de moyens roulants a également été saisie. 2 militaires dont un gendarme ont été blessés », indique l’armée.

Le « 11 juin une unité du détachement militaire de Namissiguima qui intervenait à Sanaré, Bam, menacées par des terroristes, est tombée dans une embuscade à Kogolbaraogo. 1 militaire et 6 VDP décédés, et 4 blessés. Du matériel a également été endommagé au cours de cette attaque », selon l’armée.

Le « 7 juin, un engin explosif improvisé a explosé au passage d’un véhicule militaire lors d’une mission d’escorte sur l’axe Fada-Ougarou. 2 militaires tués et un blessé », termine le communiqué.

Laisser un commentaire