Burkina insécurité routière : la station de pesage de Tanghin Dassouri est maintenant opérationnelle

Sur les routes du Burkina de nombreux camions se démarquent par un fait, la surcharge. Cet état de fait qui a pour corolaire la dégradation des voies crée aussi l’insécurité sur les routes. La situation pourrait être en passe de devenir un mauvais souvenir pour peu que fonctionnent correctement les stations de pesages désormais confiées à un concessionnaire privé dénommé Afrique Pesage. La cérémonie officielle de début des activités est intervenue ce 21 mai à la station de pesage de Tanghin Dassouri, commune située à 20 km à l’Ouest de Ouagadougou.

 

Le parc automobile Burkinabè ne cesse de croitre, les camions de type poids lourds sont de plus en plus nombreux avec leurs lots de surcharges. Pourtant, les recettes des stations de pesage sont en baisse. Ce problème, le gouvernement veut le résoudre à travers la délégation du service de pesage routier à un privé.

Afrique pesage est le consortium retenu comme concessionnaire. Fort d’une longue expérience en Afrique de l’Ouest, Afrique pesage devra travailler à mieux contrôler la charge à l’essieu et ainsi, lutter contre la dégradation des voies bitumées due aux surcharges.

La structure spécialisée dans le pesage à 3 ans pour faire ses preuves. Au cours de cette période, le Burkina escompte prélever 8 milliards de taxes, soit 5 fois plus qu’actuellement.

La phase actuelle concerne les stations de pesage de Dakola, Tanghin Dassouri, Bobo, Banfora et Niangoloko. Au cours de la Cérémonie, le ministre Vincent Dabilgou a tenu à préciser que cette délégation de service n’est en aucun cas une privatisation de l’ONASER.

 

Gildas Da

Laisser un commentaire