Budget 2021 : la loi de finances rectificative adoptée, les nouveaux ministères ont désormais des ressources légalement autorisées

111
L’Assemblée Nationale a voté ce mardi, la loi de finances rectificative de l’année 2021. Des réaménagements d’ordre techniques ont été faits au vu de la nouvelle configuration du gouvernement.
En 2020 en effet, la loi des finances avait été conçue autour de l’architecture de l’ancien gouvernement. Il fallait donc la retoucher pour prendre en compte le statut du gouvernement actuel. Il s’agit des ministères ayant connu un changement de dénomination, les ministères issus de fusion et les nouveaux postes de ministres.
Cette nouvelle loi leur permet d’avoir désormais des ressources qui sont légalement autorisées par l’Assemblée Nationale, seule instance autorisée à voter les crédits budgétaires et à les mettre à la disposition du gouvernement.
Les départements ministériels ont aussi saisi l’occasion pour faire des ajustements budgétaires. Le gouvernement a par ailleurs revu à la hausse les prévisions budgétaires en matière de recettes. Ce qui donne une nouvelle configuration du budget de l’Etat 2021. Ainsi, le montant total des prévisions de recettes passe désormais de 2 128 983 415 000 FCFA à 2 131 983 415 000 FCFA, tandis que celui des prévisions de dépenses passe de 2 669 783 522 000 FCFA à 2 672 783 522 000 FCFA.
Bernabé Kabré

Laisser un commentaire