Tchad: les militaires au pouvoir refusent la main tendue des rebelles

90

La junte du CMT rejettent la main tendue des rebelles du Fact. Leur chef Mahamat Mahadi Ali se disait prêt à un cessez-le-feu si un dialogue inclusif était engagé. Ce dimanche soir, le porte-parole du conseil militaire de transition leur répond via un communiqué transmis à la presse. « L’heure n’est ni à la médiation ni à la négociation avec des hors-la-loi », a déclaré le général Azem.

Laisser un commentaire