Mort d’Idriss Déby : « La FRANCE perd un ami courageux », (présidence française)

131
« Le Tchad perd un grand soldat et un Président qui a œuvré sans relâche pour la sécurité du pays et la stabilité de la région durant trois décennies », a aussitôt réagi l’Élysée dans un communiqué à l’annonce de la mort du Président Idriss Déby. Selon la présidence française, « la France perd un ami courageux ».
La France dit « exprimer son ferme attachement à la stabilité et à l’intégrité territoriale du Tchad ».
« Elle prend acte de l’annonce par les autorités tchadiennes de la mise en place d’un conseil militaire de transition, organe chargé de conduire une transition politique d’une durée limitée », peut-on lire dans le même communiqué.
La France « souligne l’importance que la transition se déroule dans des conditions pacifiques, dans un esprit de dialogue avec tous les acteurs politiques et la société civile, et permettre le retour rapide à une gouvernance inclusive s’appuyant sur les institutions civiles », termine le communiqué de l’Élysée.

Laisser un commentaire