CPI: l’ancien chef de guerre congolais Bosco Ntaganda condamné à la chambre d’appel

847

L’ancien chef de guerre et général de l’armée congolaise, Bosco Ntaganda a été reconnu coupable de 18 crimes de guerre et crimes contre l’humanité, commis en Ituri entre 2002 et 2003, dont des crimes sexuels, des massacres et des déplacements forcés de la population civile. Terminator, comme on le surnommait à l’époque était un des chefs de l’UPC (Union des patriotes congolais), une milice impliquée dans la guerre civile qui sévissait dans le nord-est du pays au début des années 2000

Laisser un commentaire