Réconciliation nationale: Idrissa Nogo (MPC) demande la démission de ZéphirinDiabré

856

Deux mois après son entrée au gouvernement, le Mouvement des Peuples Citoyens (MPC) estime que Zéphirin Diabré n’est pas l’homme qu’il faut au ministère de la Réconciliation nationale.

Selon le coordonnateur national Idrissa Nogo, le nouveau ministre, ancien chef de file de l’opposition est « politiquement marqué ». « Il a été juge et partie, il a été un acteur de l’insurrection, il s’est présenté à l’élection présidentielle par deux fois contre Roch Kaboré, ensuite il rentre dans son gouvernement », a-t-il expliqué. « Pour conduire une réconciliation, il fallait choisir selon nous un personnage neutre », a ajouté M. Nogo qui demande ainsi la démission de Zéphirin Diabré.

 

Quant à la personne neutre qu’il faut pour diriger le ministère de la réconciliation nationale, le MPC fait des propositions. « Monseigneur Anselme Sanou, Président du collège des sages n’est pas mort, Ram Ouédraogo ministre de la Réconciliation de 1999 à 2002 n’est pas mort, pourquoi donc faire nommer M. Zéphirin Diabré ? », s’interroge Idrissa Nogo. Idrissa Nogo avait salué quelques semaines plus tôt sur une chaîne de télévision, l’entrée au gouvernement de Zephirin Diabré. « Il a bien fait. S’il a l’occasion qu’il bouffe mais qu’il pense à moi », avait affirmé M. Nogo qui estime aujourd’hui qu’il faisait de l’humour. Brigitte Yoda

Laisser un commentaire