Burkina : Célébration de la Journée mondiale de l’eau

425

Comme chaque 22 mars le monde célèbre aujourd’hui la journée mondiale de l’eau. Une journée instituée par l’ONU dans le but de rendre l’eau potable accessible à tous. Ce jour de célébration est placé au plan national sous le sceau de la responsabilité individuelle des Burkinabè quant à la gestion de l’eau, une denrée de plus en plus rare.

Au Burkina comme dans de nombreux pays pauvres, l’eau demeure une denrée inaccessible a certaine populations, surtout celles rurales. Ce 22 mars qui marque la 28ème édition de la journée mondiale de l’eau vient comme pour rappeler ce constat avec comme thème national « rôle et responsabilité de chaque Burkinabè pour une meilleure protection de nos ressource en eau ».

A la faveur de cette célébration le ministre de l’eau s’est fendu d’une déclaration dans laquelle il  aborde la situation du Burkina, une situation des plus difficiles.

« Le Burkina Faso fait partie des pays en situation de stress hydrique, avec moins de 1000 m3 d’eau par habitant et par an ; pire, depuis la grande sécheresse des années 70, l’on assiste à une diminution progressive et une dégradation continue de la qualité des ressources en eau de notre pays » Selon Ousmane Nacro

 

Il est donc temps de trouver des palliatifs pour inverser la tendance. Et chaque burkinabè est appelé à contribuer à sa manière à la bonne gestion de l’eau.

La journée mondiale l’eau de a été instituée le 22 décembre 1992. Elle est célébrée le 22 mars de chaque année depuis 1993 avec comme objectif rendre disponible eau propre et assainissement pour tous d’ici à 2030.

Laisser un commentaire