Niger : découverte de deux foyers de grippe aviaire hautement pathogène à virus A(H5N1)

34

Après le Sénégal et le Nigeria, des cas de grippe aviaire ont été signalés au Niger et notifiés à l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) par le Point Focal OIE pour le rapportage des maladies animales au Niger. Un premier foyer a été déclaré le 17 février 2021 à Niamey dans une basse-cour de 40 poules et un second le 25 février toujours à Niamey dans une grande exploitation avicole de 28.000 poules pondeuses.

Le diagnostic a été confirmé par le laboratoire national LABOCEL. Les mesures d’abattage et de désinfection sont appliquées. Selon l’OMS les éleveurs de volailles doivent prendre des mesures de prévention. Il s’agit de confiner les volailles et d’exercer une surveillance quotidienne des animaux.

 

Il faut également interdire l’accès à toute personne extérieure à l’exploitation. Ne pas introduire de nouveaux animaux sans quarantaine, protéger le stock d’aliments ainsi que l’accès à l’approvisionnement en aliments et en eau de boisson des volailles contre les oiseaux sauvages. Il faut rappeler que les produits viandes et œufs peuvent être consommés sans danger à condition d’être bien cuits (source Organisation Mondiale de la Santé).

Laisser un commentaire