Observatoire National sur le Foncier-Burkina Faso (ONF-BF) recherche un (e) chargé (e) de projet pour son siège à Ouagadougou

I. Présentation de l’ONF-BF

Au Burkina Faso, les modes de tenure foncière ont été initialement établis sur la base des croyances et/ou des religions traditionnelles. Cependant, d’autres modes de gestion du foncier ont été introduits au cours de la période coloniale et post coloniale.

Le développement des systèmes de propriété privée, a fait de la terre un capital. C’est ainsi que le Burkina Faso a adopté la Loi n°034-2009/AN du 16 juin 2009 portant régime foncier rural. Cette Loi est une traduction normative des réformes inscrites dans la PNSFMR de 2007.

Après quelques années de mise en œuvre progressive de la loi, un Observatoire National du Foncier au Burkina Faso (ONF-BF) a été créé sous l’égide du Millennium Challenge Account (MCA), l’ONF-BF est une Association d’intérêt public qui ne ménage aucun effort pour appuyer les collectivités locales du Burkina Faso dans leur quête de développement rural. Fidèle à sa mission, cette organisation citoyenne produit et dissémine des informations foncières et appuie professionnellement et institutionnellement depuis plus de six ans les collectivités locales en vue de faire du foncier, un levier de développement durable.

II. Contexte du recrutement

Le PROgramme Agroalimentaire pour la Résilience Intégrée et le Développement Economique au Sahel (PRO-ARIDES) est financé par le Ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas. Il est mis en œuvre par le consortium SNV (Chef de file), CARE, WUR, KIT et leurs partenaires locaux dans trois pays du sahel à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger.
L’objectif global du programme est de Contribuer à une résilience, une sécurité alimentaire et des revenus des ménages agricoles et (agro-) pastoraux accrus dans la zone soudano-sahélienne du Burkina Faso, du Mali et du Niger, grâce à des institutions et organisations décentralisées efficaces pour une prestation de services, gestion des ressources naturelles et des terres et un développement économique local améliorés.
Au Burkina Faso, le programme couvre les régions de la Boucle du Mouhoun, le Centre-Ouest, l’Est et le Nord. Les partenaires locaux de mise en œuvre sont l’ONF-BF, la CNA et la FEPAB. L’ONF-BF est responsable de la trajectoire 3 intitulé « Gestion durable des terres, de l’eau et des autres ressources naturelles grâce à des dispositifs permettant l’utilisation pacifiée et collective des ressources ».
Dans le cadre de la mise en œuvre des activités sur le terrain l’ONF-BF recherche une personne hautement qualifiée et engagée pour le développement rural au Burkina Faso pour pourvoir au poste de Chargé (e) de Projet.

III. Description du poste

Placé sous la supervision de…, le ou la chargé (e) de projet travaillera sous la responsabilité du … et en étroite collaboration avec les membres du consortium pour assurer une mise en œuvre réussi des activités de la trajectoire 3 du PRO-ARIDES. Il/Elle devra notamment :

– Assurer la mise en œuvre et le suivi opérationnel et financier du PRO-ARIDES ;
– Elaborer les plans de travail et les budgets annuels avec les partenaires, analyser les progrès, les indicateurs, assurer la revue des rapports d´activités et formuler des recommandations ;
– Superviser le personnel placé sous sa responsabilité ;
– Participer à ou initier des missions de supervision des activités des projets dans le respect des normes sécuritaires ;
– Préparer les Termes de Référence des missions dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet ;
– Préparer et négocier des protocoles/conventions de collaboration avec les partenaires ;
– Préparer les évaluations et les revues du programme, assurer le suivi des recommandations des missions d’évaluation, de revues et des audits ;
– Elaborer les rapports techniques et financiers et veiller à leur qualité et complétude et le respect des échéances ;
– Identifier et promouvoir les synergies et le partage d’information entre les différents projets implémentés entre les parties prenantes ;
– Participer aux instances de pilotage/coordination/suivi du projet et faire des recommandations ;
– Être force de proposition au sein des autres projets de l’équipe et traiter tout autre dossier qui pourrait être soumis à le(a) chargé(e) de programme et dont ses compétences sont requises.

IV. Qualifications

– Avoir une formation universitaire (bac+5 ou équivalent de Master of Science) en Agronomie, Agroéconomie, Développement Rural, Géographie, Environnement, Gestion des projets ou autre domaine pertinent ;
– Avoir au minimum cinq (05) années d’expérience professionnelle au niveau national et/ou international dans la gestion, le suivi et l’évaluation de projets de développement, en particulier dans le secteur du foncier et/ou la résilience obtenue au niveau de la coopération internationale (Secteur public, ONG, OSC…) ;
– Avoir une bonne capacité de communication et de collaboration avec les collectivités territoriales et partenaires de ONGs / consultants ;
– Avoir une connaissance pratique du développement local au Burkina Faso (les collectivités territoriales, les communautés rurales, les administrations régionales, et différents représentants de la société civile, ONGs etc.) ;
– Avoir des expériences prouvées en planification, rapportage ;
– Avoir une attitude orientée vers le résultat, rigueur organisationnelle, capacité à gérer des priorités multiples, esprit d’initiative et d’entreprise. ;
– Maîtriser et avoir une expérience d’application de la gestion du cycle de projets/programmes d’appui au développement et de la gestion axée sur des résultats ;
– Maîtriser des principales applications de MS Office.
– Une expérience en gestion flexible et adaptative de projets sensibles aux conflits pour répondre à la fluidité du contexte et aux expériences faites au cours de la mise en œuvre est un atout ;
– Une maîtrise de la langue anglaise (écrite et orale) sera un atout.

V. Composition du dossier candidature

Le dossier de candidature devra comporter :
• Un CV (maximum 3 pages) précis et contenant les coordonnées de deux (2) personnes de références ;
• Les copies légalisées des certificats de travail justifiant les expériences mentionnées dans le CV ;
• Les attestations légalisées des formations reçues
• Une copie légalisée du certificat de nationalité burkinabé ;
• Une lettre de motivation manuscrite d’une page maximum ;
• Un certificat de visite médicale et de contre-visite datant de moins de 3 mois.

NB : Avant l’engagement par le Projet, les candidats retenus devront produire un casier judiciaire datant de moins de 3 mois et les preuves attestant de ses qualifications et expériences.
Les candidatures sont attendus au plus tard le 10 Mars 2021 aux adresses suivantes : onfbf@gmail.com ou mcaramaedwige@yahoo.fr
Pour plus d’information aller sur le site : www.onf-bf.org
Ou contacter au : 25 37 68 50 / 07 77 50 81

VI. Informations complémentaires

– Nature et Durée du contrat : Contrat de droit local en CDD d’une année renouvelable sur la base de la performance ;
– Procédure de recrutement : Se fera en 3 étapes (une présélection sur dossier, un test informatique suivi d’un entretien devant un jury, et une enquête de moralité) avant la proclamation définitive des résultats ;
– Lieu d’affectation : Ouagadougou avec des fréquents déplacements dans la zone d’intervention du programme ;
– Date souhaitée pour le début du contrat : 01 Avril 2021

 

Laisser un commentaire