15è édition de l’excellence à l’école dans la province du Loroum : : les acteurs et partenaires de l’éducation les plus méritants primés

Des acteurs et partenaires de l’éducation de la province du Loroum ont vu leur mérite reconnu le samedi 19 décembre 2020 à Titao à l’occasion de la 15è édition de la journée de l’Excellence à l’école. Cette édition a été placée sous le parrainage du député Boureima Barry. C’est au total 170 lauréats composés d’élèves du primaire et du post-primaire ayant obtenu une très bonne moyenne annuelle en 2019, des enseignants ayant réalisé de meilleurs taux de succès au certificat d’études primaires(CEP), les associations de parents d’élèves(APE), des associations de mères éducatrices (AME), des comités de gestion(COGES) qui ont été primés.

Ces heureux gagnants repartent avec des kits scolaires, des sacs en cuir et des tablettes numériques, des marmites, des pelles, des brouettes et des enveloppes financières. Avec 155,50 points sur 170, Ganamé Romaric de l’école de Sainte Marie vient en tête de peloton au certificat d’études primaire dans la province du Loroum et remporte le premier prix composé d’un sac d’écolier et des fournitures scolaires.

‘’Je suis très content d’avoir le premier prix. Je vais continuer à travailler en classe. J’invite mes camarades qui n’ont pas eu les cadeaux à bien travailler aussi’’ dit-il. Pour le représentant du Maire de Titao, Issouf Yampa, ‘’l’Excellence dans notre province a enregistré des résultats significatifs et très tangibles. Toute chose qui nous a permis d’avoir des cadres sur l’échiquier national et des filles et fils en train de terminer leurs études’’ le porte-voix du Maire a saisi l’occasion pour exhorter les parents à l’inscription régulière et massive des enfants et surtout les filles à l’école, à la fréquentation assidue des apprenants dans les centres d’alphabétisation et les centres d’éducation de base non formelle.’’ Dans son discours, le député Boureima Barry a salué les efforts consentis par les acteurs et les partenaires à l’éducation pour l’atteinte du taux de 64,32% au CEP à la dernière session malgré le contexte sécuritaire et sanitaire difficiles.

Il a par ailleurs indiqué qu’il ne ménagera aucun effort pour augmenter l’offre éducative dans la province en accompagnant le gouvernement dans la construction de salles de classes dans tous les villages. Embouchant la même trompette, le Haut-commissaire a traduit la reconnaissance de l’administration aux acteurs et partenaires du monde éducatif de son ressort. Pour lui, le taux de 64,32% au CEP témoigne de l’abnégation du personnel enseignant qui brave les difficultés de toutes sortes pour parvenir au but visé au bonheur de la province. Pour Djibril Bassolé, les félicitations reviennent particulièrement aux ONG EDUC et BFRP pour leur apport en matériels et en bâtiments. Le Haut-commissaire a relevé néanmoins des difficultés auxquelles font face la province et dont il appelle de ses vœux à toute bonne volonté. Il s’agit de la réalisation de forages au profit des populations, la construction de salles de classes et la dotation des écoles en tables-bancs.

« Dès qu’on cesse d’être meilleur, on cesse d’être bon »

Le directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle du Loroum, Mamadi Koudougou, lui a salué de vive voix l’ensemble des acteurs qui ont œuvré pour la tenue de cette édition. Il a traduit sa reconnaissance aux acteurs et aux partenaires qui ont contribué pour la réalisation du taux de 64,32% au CEP. ‘Nous nous devons d’améliorer cet acquis et pour y parvenir, il convient de travailler à influencer notre environnement professionnel avec note notre détermination et l’énergie nécessaire.’’ a-t-il assuré. Tout en félicitant les lauréats, il les invite à persévérer dans l’excellence car selon un dicton« Dès qu’on cesse d’être meilleur, on cesse d’être bon ».

Ali Konfé, correspondant

Laisser un commentaire