Photo I24 news

Dans un rapport établi par l’ONU dont l’AFP, a reçu copie, il ressort que l’armée malienne a commis des “crimes de guerre” et plusieurs groupes armés des “crimes contre l’humanité”.

Ces dernières années, l’armée malienne est de plus en plus indexée. En avril 2018, l’armée malienne a été accusée par des proches de victimes d’avoir exécuté 14 détenus de façon sommaire. En mai 2020, c’est au tour de la mission des Nations unies au Mali, d’accuser l’armée malienne de 101 exécutions extrajudiciaires. Plus tard, le 22 octobre 2020, plusieurs témoins ont décrit des exactions commises par un détachement de soldats maliens à Liébé, dans le centre du Mali. “Entre 15 et 20 véhicules des Forces armées maliennes (Fama) ont pénétré dans le village de Liébé dans la matinée tuant 24 personnes”, pouvait-t-on lire sur libération . fr.

 

Laisser un commentaire