Afin d’explorer le secteur minier, et de permettre à chaque acteur de prendre conscience de sa responsabilité, le réseau de lutte anti-corruption (REN-LAC), tient un forum les 8 et 9 décembre 2020. Un rendez-vous qui entre dans le cadre de la 15ème édition des journées nationales du refus de la corruption.

“Le Burkina est un pays minier, qui produit beaucoup d’or, mais malheureusement, la richesse du pays semble s’envoler vers d’autres contrées, sans profiter aux Burkinabè. Cela est dû à la corruption et aux mauvaises pratiques qui sévissent dans le secteur” a déploré Sagado Nacanabo, secrétaire exécutif du Ren-lac.

Au cours du forum plusieurs thématiques sur le secteur minier seront abordées par des experts.

” Nous allons essayer de décortiquer les problèmes de transparence et de redevabilité à travers les responsables de la chambre des mines , le ministère des mines qui vont faire des communications  pour montrer quels sont les efforts qui sont faits pour qu’il y ait la transparence. Nous avons aussi prévu avec l’assemblée nationale de documenter tout ce qu’elle fait depuis une dizaine d’années pour pouvoir voir clair dans cette opacité minière” affirme-t-il.

La 15ème édition des journées nationales du refus de la corruption se tient du 1er au 10 décembre au Burkina, sous le thème : “transparence et redevabilité dans la gestion des ressources minières au Burkina Faso”.

Djamila Topan , stagiaire

Laisser un commentaire