Burkina: Législatives 2020: Circonscription électorale du Yagha (Région du Sahel) : 7% de taux de participation

0
81

C’est l’une des données les plus anecdotiques des résultats provisoires des législatives proclamés par la CENI: la circonscription électorale du Yagha à enregistré seulement 7,87% de taux de participation.  Seulement 4744 électeurs ont pris effectivement part au scrutin du 22 novembre sur un total de 60274 inscrits. 172 bulletins nuls ou sur lesquels il n’y a pas eu d’accord sont issus des urnes fixant les suffrages exprimés à 4572.  Au finish le NTD et Agir Ensemble se partagent les deux sièges avec respectivement 1864 voix et 921 voix.  Pourquoi un taux aussi faible de participation?

Selon les recoupements de Radio Oméga,  la réponse tient en une seule : l’insécurité qui y a finalement été une grande électrice.

Déjà seulement deux communes de la province du Yagha en l’occurrence Sebba et Boundoré ont pu prendre part.  Du fait de l’insécurité,  aucun bureau de vote n’a ouvert dans les 4 autres : Mansila, Solhan, Tankougounadié et Titabé ; comme l’avait annoncé la CENI à la veille du scrutin. De sources locales, Radio Oméga a appris que les deux communes ont connu une forte participation des électeurs qui y étaient inscrits même si le scrutin s’y est déroulé exclusivement en agglomération car aucun village rattaché à ces deux communes (Sebba en compte 18) n’a pu prendre part au vote. Autre fait anecdotique,  les deux députés élus (Issa Barry du NTD et Moctar Barry d’Agir Ensemble) sont tous deux ressortissants de la commune de Mansila, l’une des plus touchées par la situation sécuritaire dans la province.  La mairie, la préfecture et le poste de l’environnement ont été incendié en février 2019 par des hommes armés non identifiés qui depuis y règnent en maîtres. Selon nos sources, ces derniers ont même menacé ceux ou celles qui iraient prendre part au vote à Sebba de ne pas revenir à Mansila. Et le 28 novembre dernier, 8 hommes armés non identifiés ont ouvert le feu pendant plusieurs heures sur la population de Mansila faisant un mort et deux blessés et enlevant deux hommes dont un imam,  a appris radio Oméga de sources sécuritaires et locales.

Laisser un commentaire