Burkina Faso : l’association des jeunes pour le développement durable au Burkina FASO (AJDD-Burkina) présente son rapport annuel sur la présence des jeunes dans la gouvernance 2020

306

En vue de présenter l’état des lieux de la prise en compte des jeunes sur les listes de candidatures aux élections législatives, l’association des jeunes pour le développement durable au Burkina FASO (AJDD-Burkina) a animé une conférence de presse ce jeudi 19 novembre 2020 à Ouagadougou. Une occasion pour les responsables de présenter leur rapport annuel sur la présence des jeunes dans la gouvernance 2020.

Cette conférence de presse qui a naturellement connue la présence des médias au siège de l’AJDD, fut une occasion pour présenter le rapport annuel sur la présence des jeunes dans la gouvernance 2020. Un rapport qui a touché uniquement, les partis, regroupements, mouvements politiques ou d’indépendants en lice pour les élections législatives. Selon, Traoré Cheick Fayçal, c’est un échantillon de 30 partis politiques qui ont été prélevé pour mener       l’étude. Ils ont tenu compte d’un certain nombre de critères qui sont entre autres « les partis présentant des listes sur le territoire national, les partis ayant une proclamation jeune, les entités émergentes et indépendantes (mouvement citoyens, partis politiques affiliés à certains acteurs majeurs de la vie nationale), les partis, regroupement, mouvement politiques ou indépendantes en lice dans les zones ou intervient l’AJDD-BF etc. ». En ce qui concerne les résultats de l’étude, il ressort que sur l’échantillon des 30 partis politiques qui ont été prélevé pour mener l’étude, vingt-trois (23) présentent plus de 40% de jeunes sur leurs listes de candidatures soit 2156 candidats 5412. Des chiffres plus ou moins exceptionnels selon le Directeur exécutif Traoré Cheick Fayçal. « Nous avons analyser des hypothèses, la plus réaliste c’est que nous aurons des jeunes qui pourront entrer au parlement, mais que la grande vague ne sera pas atteinte. Nous estimons une dizaine de jeunes à l’hémicycle. » déclare-t-il.

« Le constat global est que les partis disposant de grand nombre d’élus sont ceux qui présentent le moins de jeunes lors des élections de 2020. Le trio de tête des partis ayant le plus d’élus à savoir le MPP, l’UPC, et le CDP est exactement le même que ceux ayant présenté le moins de jeunes candidats » déplore le Directeur Exécutif.

Comme recommandation , les membres de l’AJDD propose aux responsables des partis politiques , de positionner les jeunes dans le trio de tête des listes de candidatures lors des élections législatives et municipales de 2021, de prendre l’engagement de nommer 30 % de jeunes aux postes nominatifs au gouvernement et dans l’administration  publique, de développer des programmes de tutorat au profit des jeunes aspirants et ayant les compétences pour certaines profession ou fonctions , auprès des institutions publiques.

L’AJDD est une association qui vise à promouvoir la participation citoyenne des jeunes et promouvoir l’esprit entrepreneurial chez les jeunes.

 

Djamila Topan, stagiaire

Laisser un commentaire